dali et sa catalogne

« La Catalogne, avec ses vents sculptant les montagnes et dégageant des ciels diaphanes, sa mer ombrée de rochers et ses plaines alanguies au soleil, son goût pour la liberté reste le paradis de Dali. » a déclaré Isaure de Saint-Pierre dans son article Catalogne : le triangle de Dali.

L’enfance de Dali en Catalogne

Dali est né à Figueras à 1904 et se rendait souvent à Cadaques. Le voici ici accompagné de sa famille dans cette ville.

Famille de Dali sur la plage à Cadaques

Cadaques, lieu d’invitations de grandes personnalités

Comme nous avons pu voir dans l’article destiné au couple mythique de Gala et Dali, ces derniers se sont rencontrés en 1929 à Cadaques. Dali y a invité de grandes personnalités telles que Paul Eluard, Luis Buñuel, René Magritte, puis Federico Garcia Lorca, André Breton et Marcel Duchamp. Amanda Lear fut également une de ses invitées. Dans « Mon Dali », elle nous décrit son atelier : « La découverte de l’atelier de Dali fut une révélation. Il était protégé par une très belle porte ancienne à l’espagnole, et il fallait descendre quelques marches avant d’arriver à ce studio encombré, lieu magique où Dali me reçut en tenue de travail (…). La partie gauche de l’atelier était composée d’un escalier menant à une partie surélevée dans laquelle s’entassaient livres et objets hétéroclites, mannequins de vitrine, maquettes d’une molécule géante (…).

La Catalogne comme source d’inspiration du génie

Photo avec peinture de cadaques dans l'oeuvre de dali

Grand observateur, Dali s’est beaucoup inspiré de sa Catalogne, de ses rochers et de ses ciels. Sa célèbre peinture de « La persistance de la mémoire » présente en arrière-plan un paysage imaginaire, onirique, qui est certainement celui de Portlligat et par extension celui du Cap de Creus.

arriere plan de la persistance de la memoire dali

Quelques lieux de visite

La maison de Dali et Gala à Cadaques

J’ai découvert ce reportage (à découvrir ici) où une professeure de français a franchi un jour la porte de la maison du Maître

 

Un hommage au génie

Sur la promenade maritime de Cadaques, une statue de Dali est érigée en son honneur.

 

Le Musée-Théâtre de Figueras : dernière grande œuvre de Dali

Dali s’exprimait en ces termes : « Je voudrais que mon musée devienne un grand objet surréaliste dans lequel les gens ont l’impression d’avoir un rêve théâtral. »
Ce lieu a été inauguré en 1974. Il a été construit sur les vestiges de l’ancien Théâtre municipal de Figueres ; il est considéré comme la dernière grande œuvre de Salvador Dalí. Même son excentricité était présente sur l’architecture ainsi que certains de ses symboles, comme l’œuf.

 

Le château de Pubol

 En 1970, Dali offre à Gala le château de Pubol. Celle-ci lui avait exprimé le souhait de se retirer au calme. Celle-ci s’y rendait régulièrement et Dali ne pouvait la rejoindre que lorsqu’il y était invité.

le théatre musée dali

Partons à la découverte de la Catalogne de Dali à travers quelques blogs et témoignages

Voici quelques témoignages de proches qui sont partis sur les traces du Maître. Je les remercie beaucoup pour leur partage.

 « Nous en gardons un bon souvenir, c’était un joyeux bazar, très inventif, plein de surprises : Gala qui regarde la mer, nue de dos et qui se transforme en portrait de Lincoln quand on recule, La girafe aux tiroirs, les œufs géants sur les murs extérieurs du château, le divan-lèvres … »

« Un très beau souvenir du musée de Figueras ! Dans le hall déjà l accueil avec la voiture ! Et la salle avec la mise en scène du portrait de femme géante le canapé étant les lèvres !!! Les nombreux tableaux irréels et d autres d une finesse sublime particulièrement lorsqu’il dessinait Gala ! « 

 

Et vous, êtes-vous allés sur les traces de Dali ? Si oui, partagez vos expériences ! A la fin du confinement, je sais quel sera mon prochain voyage…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *