carte à jouer montmartre dali paris amelie jelinek

Cette semaine nous allons partir à la découverte de lieux mythiques montmartrois en commençant par deux moulins qui ont été des lieux d’inspiration pour de nombreux artistes : le Moulin de la Galette et le Moulin Rouge.

moulin de la galette carte postale couleur

Le Moulin de la Galette témoin de nombreuses transformations

Edifié en 1622 par Denis Guignard, Le Moulin de la Galette était constitué de deux moulins le “Blute-fin” et le “Radet” achetés en 1809 par la famille Debray. Tout d’abord fabrique de farine, cette famille ne se doutait pas que ce petit coin de campagne deviendrait si connu. En 1834, « Le Radet » est transformé en guinguette. De nombreux bals s’y déroulent. A partir de 1900, ce lieu devient célèbre et attire les plus grands artistes, ce qui a notamment donné naissance au chef d’œuvre de Renoir « Le Bal au Moulin de la Galette », parfaite illustration de la joie et de l’insouciance qui y régnaient. Plus tard, il se transforme en Music-Hall, puis en plateau de télévision et de radio. A ce jour, c’est un restaurant : lorsque vous y entrez, son histoire légendaire refait surface grâce à son atmosphère et à ses décors. Un autre moulin est ancré dans l’histoire de Montmartre : le Moulin Rouge

Le Moulin Rouge, un lieu féérique

le moulin rouge carré sepia

 » Moulin des amours tu tournes tes ailes, au ciel des beaux jours moulin des amours (…)  »
Juliette Greco, Moulin Rouge, 1952

 

Ce lieu a fêté ses 130 ans l’an dernier. Il a ouvert ses portes le dimanche 6 octobre 1889 sous la co-direction de Joseph Oller et Charles Zidler. Les parisiens venaient s’y divertir. On pouvait y croiser des artistes et poètes comme Auguste Renoir, Georges Braque, Aristide Bruant, Guillaume Apollinaire ou encore Picasso. Les danseuses La Goulue ou encore Jane Avril faisaient partie des icônes de ce moulin que Toulouse Lautrec, amateur d’absinthe immortalisa à maintes reprises. Plus tard, Edith Piaf, Yves Montant, Jean Gabin, Charles Trenet, Charles Aznavour ou encore Bourvil s’y produisirent. Comme le Moulin de la Galette, ce lieu a donné naissance à de nombreuses interprétations artistiques, cinématographiques ou encore musicales comme par exemple la chanson de Juliette Greco intitulée « Moulin Rouge » de 1952.

Je vous invite à découvrir cette émission passionnante de France culture qui nous plonge dans l’univers du Moulin Rouge.

Le Moulin Rouge qui reçoit chaque année plus de 600 000 spectateurs continue de faire rêver les parisiens et les touristes du monde entier et le Moulin de la Galette offre aux plus gourmands la joie de déguster des repas traditionnels dans un cadre magique et artistique.

Photo et illustration : Amélie Jelinek

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *