dali et son ocelot bambou

Dali a été beaucoup inspiré par les animaux et a fait de la plupart d’entre eux des symboles. Même son animal de compagnie, un ocelot nommé Bambou était original.

Parcourons ensemble la liste d’autres animaux essentiels pour Dali.

Le chien

Dali dans cette peinture intitulée « Dali à six ans soulevant avec précaution la peau de l’eau pour observer un chien dormir à l’ombre de la mer » fait apparaître un chien. Il s’agit d’une des rares œuvres du Maître qui fait apparaître cet animal.

 

dali soulevant avec précaution la peau de l'eau pour observer un chien dormir à l'ombre de la mer

Cet animal fait partie du titre d’un film pour lequel le Maître de Figueras collabora avec Bunuel : « Un chien Andalou ».

un chien andalou affiche dali

 Les animaux dans Alice au pays des merveilles

Le lapin, le chat, le papillon, la chenille, la tortue apparaissent dans l’œuvre de Dali lorsqu’il s’inspire d’« Alice au pays des merveilles ».

Pour tous les découvrir allez sur ce site : ICI

 Le homard

Ce crustacé fait partie des symboles de Dali. Ce dernier est présent sur des sculptures de Dali mais également sur des créations de mode.

Le duo Elsa Schiaparelli-Dali a donné lieu à la « Robe homard ». En 1937, la créatrice demande à Dali de dessiner un homard pour une robe. Dali s’exprimait en ces termes au sujet de ce crustacé : « Comme les homards, les jeunes filles ont l’extérieur exquis. Comme les homards, elles rougissent quand on veut les rendre comestibles ».

la robe homard elsa schiaparelli

S’il a été représenté le homard sur cette robe d’un blanc immaculé, il l’a également représenté à de nombreuses reprises accompagnées d’un téléphone.

« Le téléphone homard » ou « téléphone aphrodisiaque » de 1936 a été réalisé par Dali pour Edward James. Ici, le génie associe le homard au désir érotique.

Téléphone homard dali

Il apparaît également dans l’œuvre du « Minotaure »

minotaure sculpture dali bronze

 L’escargot

L’escargot apparaît également dans les œuvres daliniennes. Dali y était attaché pour son opposition entre le mou et le dur, la chair de l’animal et la dureté de sa carapace. Il le représente par exemple sur sa sculpture intitulée « L’escargot et l’ange ».

L'escargot et l'ange bronze dali sculpture

 La putréfaction des animaux

Dans une émission du 21 juillet 1951 (A ECOUTER ICI), Dali a dit « Je me suis retrouvé en présence d’animaux à l’état de putréfaction et ça c’est ce qui m’a le plus bouleversé. ». La putréfaction devient à partir des années 20 une notion centrale de sa peinture.  « L’âne pourri » est le titre d’un de ses essais dans lequel il développe ses idées concernant la « paranoïa-critique », paru dans le premier numéro de la revue Le Surréalisme au service de la Révolution mais également d’une de ses peintures qui date de 1928.

Les animaux font partie de l’iconographie de Dali. Ils les insèrent aussi bien dans ses peintures, ses sculptures, ses lithographies avec beaucoup d’imaginaire.

 

Allez écouter cette émission intéressante de France Culture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *